Transe boursière et taux bas stimulant les fusions et acquisitions

4 089 949

Autant, à la fin 2018, les banquiers d’affaires s’avouaient soucieux pour les mois à venir, autant ils terminent l’année 2019 regonflés à bloc. « On a beau répéter que l’économie mondiale s’achemine vers la fin d’un cycle, cela n’empêche pas les entreprises de continuer à investir. Beaucoup de groupes européens aux bilans solides sont à la manœuvre », souligne Patrick Perreault, coresponsable des fusions et acquisitions à la Société générale.

Selon le fournisseur de données Refinitiv (ex-Thomson Reuters), le marché mondial des fusions-acquisitions a totalisé 3 900 milliards de dollars (3 500 milliards d’euros) en 2019. Malgré une baisse de 3 % par rapport à 2018, cela reste un très bon millésime, la quatrième meilleure année depuis le début de ces statistiques, en 1980. En Europe, en revanche, le marché a reculé de 25 %, pour atteindre 751 milliards de dollars, une chute liée à la contre-performance du Royaume-Uni à la veille de sa sortie de l’Union européenne.

De leur côté, les entreprises tricolores ont été impliquées en 2019 dans des transactions atteignant 193 milliards de dollars (+ 2 %), selon les chiffres dévoilés mercredi 8 janvier par Refinitiv. « Jusqu’en mai, le marché des fusions et acquisitions est resté plutôt calme, avant de prendre un rythme soutenu », souligne Hubert Preschez, codirigeant de la banque d’investissement de HSBC en France. Et même de s’emballer en toute fin d’année. Le 25 novembre 2019, LVMH a annoncé le rachat du bijoutier de la Ve avenue Tiffany pour 16 milliards de dollars. Le 18 décembre, les instances de gouvernance de PSA et de Fiat Chrysler ont approuvé une fusion à 31 milliards de dollars.
Les marchés boursiers triomphants ne sont pas pour rien dans cette euphorie. Cette réaction peut paraître contre-intuitive car, finalement, plus les Bourses sont fringantes, plus les cibles sont chères. Mais les ressorts psychologiques des décideurs sont ailleurs.

Leave A Reply

Your email address will not be published.