Camaïeu : voici comment acheter les stocks de vêtements pas cher et aux enchères !

Depuis le début du mois d’octobre, tous les magasins Camaïeu ont fermé leurs portes. Mais comment avoir l'accès aux enchères des vêtements ?

© Camaïeu voici comment acheter les stocks de vêtements pas cher et aux enchères !

Déployer Replier le sommaire

La marque est une marque de vêtements très appréciée des Français. La qualité est en effet meilleure et le prix est accessible à toutes les bourses. Mais tout récemment, tous les magasins de la marque ont dû fermer leurs portes. Pour les adeptes de la marque, ils peuvent encore jouir une dernière fois des articles Camaïeu en accédant à une vente aux enchères des produits en stock des magasins.

Camaïeu : Une giga liquidation des articles en stock !

Étant donné que les magasins vont fermer définitivement leurs portes. D’ailleurs, ils leur restent encore plus de deux millions d’articles à solder. Toutes ces pièces proviennent donc de plus de 500 magasins de la marque d’un peu partout. Apparemment, le reste des articles étant estimés à plus de 50 millions d’euros, il y a de quoi attirer les hommes d’affaires.

Cette liquidation forcée de la marque Camaïeu se fera en trois parties. D’abord, vous aurez les vêtements d’une collection qui n’a jamais été commercialisée. Plus précisément la collection hiver 2022-2023. Une belle collection qui n’a jamais été en boutique. Une vente aux enchères sera donc aux rendez-vous !

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Camaieu Algérie (@camaieu_algerie)

Vous avez par la suite les stocks en provenance des 509 magasins de Camaïeu. Des vêtements de tous les styles. Et il faut noter que le stock de la marque à Roubaix aussi sera en vente.

En plus de cela, vous y trouverez tous les vêtements tendances des dernières collections. Si vous avez raté un article, c’est le moment d’en profiter. Des manteaux, des vestes, des robes, des tops, des pantalons sont en liste. En général, les articles que vous avez l’habitude d’acheter chez la marque française seront en vente aux enchères.

Comment se passe le grand déstockage ?

Camaïeu, la marque de vêtements française va fermer définitivement ses portes. Pour cause, tous les magasins mettront en vente tous leurs stocks. Comme à l’accoutumée des ventes aux enchères, des mots seront proposés avec de nombreux articles neufs, bien évidemment. Ces lots seront donc exposés et le prix sera attribué au plus offrant.

L’objectif de la marque, c’est de tout liquider. Vous aurez dans les lots, le reste des articles qui sont déjà exposés dans les magasins. Sur ce propos, il est à rappeler que Camaïeu possède plus de 500 magasins. Donc, vous pouvez avoir une idée des articles qui vous attendent. Concernant le prix, cela va vraiment dépendre des mises de chaque acheteur. Mais en effet, l’évaluation a sorti une estimation de plus de 50 millions d’euros pour tout l’ensemble.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Camaieu Algérie (@camaieu_algerie)

Cette fois-ci, les ventes vont se dérouler à Vendeville près de Lille, plus précisément par la maison d’enchères Mercier. Alors si vous êtes dans le Nord mesdames, faites-y un petit tour. D’ailleurs, vous pouvez faire de bonnes pêches avec la marque Camaïeu.

Pour y participer, vous devez verser un acompte de 50 000 euros. C’est votre passe pour accéder aux ventes et de profiter de la vente aux enchères. Ainsi, le magasin annonce dernièrement que la vente sera pour tout le monde. Et même si l’accès est un peu difficile pour un particulier. Au contraire, les professionnels, eux, seront les bienvenus.

Camaïeu : Au revoir à la marque française !

C’est une triste nouvelle pour les adeptes de la mode, notamment ceux qui adorent les produits de Camaïeu. En effet, la marque va définitivement fermer les boutiques et l’intégralité de l’industrie.

D’après les gérants, il leur est difficile de remonter les pentes après les deux années de crises sanitaires et économiques. Malgré son succès auprès des consommateurs. Le magnat n’arrive plus à tenir. D’où vient cette décision radicale.