Prime de rentrée exceptionnelle : découvrez vite comment bénéficier de cette aide financière !

Le gouvernement met en place de nombreux dispositifs pour venir en aide aux Français. Comment devenir bénéficiaire de la prime de rentrée ?

© Prime de rentrée exceptionnelle : découvrez vite comment bénéficier de cette aide financière !

Déployer Replier le sommaire

Comme le gouvernement l’avait promis, il viendra en à toutes les familles qui sont en difficulté financière. Face à l’ galopante, il est difficile de tenir debout. Mais grâce aux nombreuses allocations gouvernementales, certaines familles peuvent donc bénéficier de la comme on l’annonce. On vous dévoile tout !

Prime de rentrée : Que faut-il savoir sur cette allocation ?

La Prime de ou allocation exceptionnelle de solidarité (AES) ou encore prime inflation fait déjà des millions de bénéficiaires dans le pays. D’ailleurs, elle est attribuée aux foyers les plus démunis. Son objectif est de remettre les ménages au même piédestal que les autres familles modestes.

Même si cette attribution ne va pas suffir à augmenter le pouvoir d’achat des citoyens. Cela contribue tout de même à son amélioration. Si près de 8 millions de familles ont déjà pu bénéficier d’une prime de rentrée depuis le mois septembre. D’autres sont encore en attente. Mais cela ne va plus tarder puisque le 15 novembre prochain sera la dernière date du versement.

À cette date, les travailleurs aux revenus modestes auront eux aussi la joie de recevoir une prime de rentrée spécifique. Cela concerne tout type de contrat (indépendants, salariés ou apprentis).

En effet, il faut savoir que le versement de la prime de rentrée se fait en automatique par la comme à son habitude. Cette fois-ci, il n’y a pas de condition particulière pour devenir bénéficiaire.

Comment savoir si on va toucher ou non l’aide ?

Avant toute chose, il faut préciser que la liste des bénéficiaires de toutes ces par la CAF ou la MSA, est déjà établie au préalable. En fait, cela se passe quand vous prenez le temps de faire votre déclaration d’impôts. C’est d’ailleurs à partir de vos informations que la CAF ou MSA voit votre situation et vous place parmi la liste des foyers modestes.

Pour le versement du mois de novembre, plus de 3 millions de salariés aux revenus modestes vont s’ajouter aux 8 millions de foyers déjà bénéficiaires. Le montant de la prime de rentrée sera donc de 28 euros par foyer et 14 euros par enfant à charge de moins de 20 ans.

Le gouvernement propose cette allocation aux Français pour soutenir ceux en difficulté face à l’inflation fulgurante. Car durant les derniers mois, une hausse de 6,2% a été constatée. Alors qu’en début, cela n’était qu’à 5,4%.

Pour connaître votre éligibilité à la , vous devez vous rendre sur le site de la CAF et vérifier les informations vous concernant. Si vous remplissez les conditions imposées, vous devez juste attendre le versement de l’allocation. Cependant, il est en effet indispensable de bien mettre à jour vos données personnelles.

Prime de rentrée : Aucune inscription à faire pour en être bénéficiaire !

Comme pour le reste de toutes les allocations familiales, la prime de rentrée exceptionnelle ne nécessite aucune inscription. Elle se fait en automatique. D’ailleurs, si vous avez bien rempli les formulaires lors de votre déclaration d’impôts sur les revenus, c’est tout bon.

Dans l’ensemble, les foyers déjà bénéficiaires de la prime d’activité et la prime de rentrée du mois de septembre seront les premiers bénéficiaires de cette aide financière de l’État du 15 novembre.